Diagnostic gaz

Le diagnostic gaz a été mis en place et est obligatoire depuis le 1er novembre 2007 afin d’éviter les intoxications, les explosions ou tout autre danger causés par des installations au gaz défectueuses ou mal réglées. Il est obligatoire pour toutes les ventes de logement dont l’installation intérieure de gaz a plus de quinze ans.

Le diagnostic porte sur de nombreux points à vérifier dont les quatre grands axes sont les suivants :

      • la tuyauterie fixe
      • le raccordement en gaz des appareils
      • la ventilation des locaux
      • la combustion.

Les éventuelles anomalies doivent être détectées et classées selon leur dangerosité. Classement : A1, A2 et DGI.

Le diagnostiqueur a même la possibilité d’interrompre l’alimentation en gaz si l’installation comporte un danger grave et immédiat (DGI).

Ce diagnostic doit être réalisé à partir du moment où il existe une tuyauterie fixe dans le logement même si le gaz est coupé et même s’il le compteur a été supprimé.