Termites

Les termites sont des insectes sociaux. La colonie est organisée en castes dont les représentants montrent une morphologie différenciées :

          • les reproducteurs, ailés de couleur noire (8 à 10 mm) ;
          • les soldats, blanchâtres (8 mm) ;
          • les termites ouvriers stériles, blanchâtres et dépourvus d’ailes (4 à 6 mm).

La colonie rassemblée dans la termitière est généralement située dans le sol. L’aliment principal du termite est la cellulose qu’il peut trouver dans les bois mis en œuvre, ainsi que cartons, papiers, tissus.

Au cours de cette recherche, le termite peut dégrader de nombreux autres matériaux dont il ne se nourrit pas. Ces galeries sont creusées dans le sol ou les matériaux tendres tels que le bois, les plastiques, le plâtre. Elles peuvent être aussi construites de toutes pièces à la surface des matériaux trop durs comme le béton, le ciment ou la pierre, avec un mélange de particules et de sécrétions.

L’introduction des termites dans un bâtiment se fait par les joints d’étanchéité et de dilatation, les canalisations et gaines électriques ainsi que par les vides sanitaires, par le jointoiement de la pierre et par les fissures.

Le réseau chauffage urbain est très favorable aux migrations des termites d’un bâtiment à un autre, d’un quartier à un autre.

 

Les obligations des particuliers en matière d’état parasitaire :

  • Depuis 1999, un dispositif de lutte contre les termites a été mis en place. On peut dégager 3 obligations principales :
  • Les occupants : ou propriétaires d’immeubles bâtis ou non bâtis doivent faire une déclaration en mairie dés qu’ils ont connaissance de la présence de termites ;
  • Dans les zones infectieuses, le maire peut enjoindre aux propriétaires de procéder à la recherche de termites ainsi qu’aux travaux nécessaires ;
  • Dans ces mêmes zones, un état parasitaire datant de moins de 6 mois (Passage de 3 à 6 mois depuis le 23 Décembre 2006) doit être annexé aux actes de vente.
  • Le vendeur qui ne respecte pas cette obligation devra indemniser l’acquéreur si ce dernier décèle la présence de termites dans l’immeuble.
  • A noter : les travaux de lutte contre les termites bénéficient du taux réduit de TVA, si le logement a plus de 2 ans. Par ailleurs, ces dépenses constituent pour les bailleurs des dépenses d’entretien déductibles des revenus fonciers.

 

Les obligations du préfet en matière de lutte contre les termites :

  • Déterminer le périmètre concerné par la contamination.
  • Ce qui a justifié la prise d’un arrêté préfectoral le 20 juin 2001 portant délimitation des zones contaminées sur la totalité du territoire de l’ Hérault.
  • Ce qui a justifié la prise d’un arrêté préfectoral le 15 Octobre 2003 portant délimitation des zones contaminée sur la totalité du territoire du Gard. (Arrêté préfectoral N° 2003-288-1)

Communes soumises à un arrêté préfectoral dans le département du Vaucluse (Janvier 2005).

 

 

Les obligations du maire en matière de lutte contre les termites :

  • Tenir à jour un état des lieux de la contamination dans sa commune,
  • D’enregistrer les déclarations des habitants et propriétaires.
  • Le Maire dispose d’un pouvoir supplémentaire, qui est de prendre un arrêté municipal, avec obligation pour le propriétaire dans un délai de 6 mois suivant cet arrêté de :
  • justifier le respect de la recherche de termites
  • d’effectuer les travaux
  • de justifier ces travaux

Le non-respect de ces obligations est passible d’amende
allant de 762 € (soit 5 000 F) à 1 524 € (soit 10 000 F), amende de catégorie 3 à 5.

De plus, le Maire a le pouvoir de faire procéder d’office aux travaux à la place et aux frais du propriétaire.

 

 

 

Comment protéger votre habitation ?

À l’intérieur de votre habitation

  • Faire traiter les planchers, les poutres, les portes et les fenêtres attaqués.
  • Laisser les charpentes accessibles.
  • Aérer les caves et les vides sanitaires.
  • Eviter les revêtements imperméables sur les parquets.
  • Faire effectuer le traitement par un professionnel qualifié.

A l’extérieur de votre habitation

  • Eviter toute cause d’humidité ou d’eaux stagnantes.
  • Ne pas stocker du bois contre l’habitation.
  • Ne pas planter d’arbres trop près de votre habitation.
  • Ne pas mettre de bois (planche, palette, piquet, traverse, cageot, bois de chauffe…) ou des pots de fleurs en contact direct avec la terre.
  • Déraciner les souches, les arbres morts et couper les branches mortes.
  • Poser des piquets témoins dans votre jardin.

Comment éliminer les termites ?

Les termites sont une menace pour votre immeuble et ses occupants mais aussi pour le patrimoine de vos voisins. En l’absence de traitement les termites se propagent et leur contamination peut s’amplifier.
Lorsqu’un bâtiment est infesté, deux méthodes de traitement sont possibles :

          • traitement curatif du bâtiment correspondant à un traitement chimique des sols, des murs et des bois ;
          • utilisation d’appâts pour attirer les termites et les détruire.